flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Le temple et les marchands – Une histoire du musée Grévin (1881-1921)
Pascale Martinez [tous les titres]
Les presses du réel – domaine Histoire de l'art [tous les titres] – collection Œuvres en sociétés [tous les titres]
commander
imprimer envoyer un lien
retour au descriptif lire un extrait (PDF)
 
sommaire
 
Introduction
Historiographie d'une discipline : la sculpture en cire
La bibliographie sur les spectacles des musées de cire
Les sources de la recherche

Chapitre 1
LA CRÉATION À PARIS D'UN « MUSÉE DE FIGURES GENRE TUSSAUD »

1. LE MUSÉE GRÉVIN : UNE SYNTHÈSE DU CABINET DE FIGURES DE CIRE
L'ultime héritier des collections de portraits aristocratiques de l'époque moderne
Le cabinet de figures de cire d'Antoine Benoist de Joigny, premier modèle commercial
La collection de madame Salmon à Londres : le modèle du Salon
Le cabinet parisien de Philippe Curtius : le modèle du siècle des Lumières
Le Tussaud de Londres : émulation et rivalités
Le musée Grévin : le modèle moderne du cabinet de figures de cire

2. 1881-1882 : UN MUSÉE AU 10, BOULEVARD MONTMARTRE À PARIS
Les débuts chaotiques d'une institution parisienne
Un palais bourgeois au coeur de la vie parisienne, entre passage et boulevard

3. ARTHUR MEYER, ALFRED GRÉVIN ET GABRIEL THOMAS : LES CRÉATEURS DU MUSÉE GRÉVIN
Arthur Meyer : le concepteur et fondateur du musée
Alfred Grévin : l'artiste prête-nom et le premier directeur artistique
Gabriel Thomas : le gestionnaire visionnaire

Chapitre 2
LE FONCTIONNEMENT D'UNE ENTREPRISE DE DIVERTISSEMENT À LA FIN DU XIXe SIÈCLE

1. LES MÉCANISMES D'UNE ENTREPRISE DE DIVERTISSEMENT FIN-DE-SIÈCLE
Les statuts juridiques du musée Grévin : une entreprise personnelle d'Arthur Meyer
Les administrateurs du musée Grévin : un milieu de journalistes, financiers et entrepreneurs de spectacle
Les actionnaires du musée Grévin : un milieu de rentiers et de banquiers parisiens

2. LA VIE FINANCIÈRE D'UN MUSÉE PRIVÉ DE 1881 À 1920
La gestion exemplaire d'une entreprise de divertissement : 1881-1921
Années d'exception et années noires

3. LA FABRIQUE DES FIGURES DE CIRE
La redécouverte des possibilités plastiques d'un matériau dans la seconde moitié du XIXe siècle
Qualités plastiques et composition de la cire
La fabrique de cire : locaux, outils, personnels
Un travail d'équipe
La fabrique d'une série de tableaux de figures de cire : l'exemple des huit tableaux des catacombes à l'époque des persécutions chrétiennes, en 1903-1904

4. LES CAMPAGNES PUBLICITAIRES D'UN MUSÉE DE FIGURES DE CIRE
Une recherche permanente de partenaires
Une utilisation virtuose de l'art de l'affiche
L'œuvre de Jules Cheret au musée Grévin

Chapitre 3
UN JOURNAL ILLUSTRE ET UN MUSÉE

1. UN « JOURNAL PLASTIQUE »
Une stricte sélection des sujets et une mise en perspective historique des sujets d'actualité
Un substitut original aux journaux illustrés contemporains
Le feuilleton de l'actualité : la Galerie des célébrités modernes
Un traitement stéréotypé des sujets : l'exemple des scènes de crimes

2. UN MUSÉE DE SCULPTURES DE CIRE ET D'ART DÉCORATIF
« Une entreprise artistique »
Une collection de sculptures et de portraits de cire d'après nature
Un bric-à-brac hétéroclite aux prétentions artistiques : l'exemple du mobilier des tableaux napoléoniens
Des artistes primés au service du musée Grévin

3. UN MUSÉE D'HISTOIRE
La place prépondérante des sujets d'histoire
Clichés et archétypes au service de l'authenticité des tableaux d'histoire
Reliques et pieces d'archive au service de l'Histoire
L'Histoire recomposée : dislocation et compression du discours historique

Chapitre 4
UNE SYNTHÈSE DU LOISIR PARISIEN FIN-DE SIÈCLE

1. UNE NOUVELLE SALLE DE SPECTACLE SUR LE BOULEVARD
Du Cabinet fantastique au Théâtre-Joli : les métamorphoses d'une salle de spectacle
La diversification des programmes

2. UN CONCURRENT DES RÉALITÉS SPECTACULAIRES CONTEMPORAINES
L'émergence d'une culture parisienne : peintures d'histoire et sculptures de Salon à Grévin
Les tableaux de figures de cire et le roman-feuilleton

3. UNE SYNTHÈSE DE L'IMAGERIE FIN-DE-SIÈCLE
Le goût des grands formats
« Une reproduction artistique de reel » : le musée Grévin, la stéréoscopie et la photographie
Du « Journal plastique » au « Journal lumineux »
Du tableau de figures de cire à la séquence cinématographique

4. UN THÉÂTRE DE CIRE : LES SCÉNOGRAPHIES NATURALISTES DU MUSÉE GRÉVIN
Les exigences du théâtre bourgeois au service des mises en scène du musée Grévin
Une esthetique de la pantomime
Une reproduction artistique du réel : le musée Grévin et l'esthétique du Théâtre-Libre
L'ekphrasis au service de la representation du drame

Conclusion

ILLUSTRATIONS

INDEX

BIBLIOGRAPHIE