flux RSS (nouvelles parutions)
 



version française / english version
Glassbox
Tombolo Presses [tous les titres]
  Glassbox
Edité par Clémence Agnez.
Textes de Clémence Agnez, Saâdane Afif, Jean-Christophe Arcos, Dominique Blais, Nicolas Bourriaud, Collectif 1.0.3, Lucille de Witte, Élie During, Flora Katz, Sarah Ihler-Meyer, Irma Name (Hélène Deléan et Clément Caignart), Sabrina Issa, Patrice Joly, Sophie Lapalu, Ingrid Luquet-Gad, Éric Mangion, Olivier Marboeuf, Pedro Morais, Stefan Nikolaev, Hans-Ulrich Obrist, Joël Riff.

Conception graphique : Syndicat (Sacha Léopold et François Havegeer).
paru en septembre 2019
édition française
21 x 29,7 cm (broché)
304 pages (ill.)
24.00 €
ISBN : 979-10-96155-03-3
EAN : 9791096155033
en stock
 
Un retour sur deux décennies d'activités de l'un des premiers artist-run spaces parisiens, qui propose une réflexion globale sur les conditions d'émergence des lieux indépendants et collectifs, et leur inscription dans la scène institutionnelle et artistique.
Créé en 1997, Glassbox a récemment célébré son vingtième anniversaire. À cette occasion, l'équipe actuelle a souhaité présenter plus de 150 projets parmi ceux conduits au cours de ces deux décennies, confrontant différents documents d'archive (photographies, supports de communication, plans…) aux textes des contributeurs qui viennent éclairer d'un regard singulier le déroulement de cette histoire et son inscription dans un contexte culturel en transition.
A cette époque, la scène parisienne institutionnelle est essentiellement constituée du Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris et du Centre Pompidou, le marché ne compte que quelques galeries parisiennes, et le Palais de Tokyo en est encore au stade de projet. C'est une période durant laquelle émergent les premiers lieux gérés par des artistes, et où le collectif semble être un mode de fonctionnement efficient. Glassbox, fondé par quelques étudiants des Beaux-Arts de Paris, étend rapidement ses activités en se renouvelant au gré des déménagements, et en se transmettant à la génération d'artistes suivante, comme espace d'expérimentation et de rencontre.
Cet ouvrage est l'occasion pour l'un des premiers artist-run spaces parisiens (et l'un des derniers survivants de cette époque) de revenir sur le contexte de sa création mais aussi de le confronter aux mutations de la scène culturelle et à sa professionnalisation, avec le développement de la figure du critique et du commissaire.
Au-delà d'un retour sur expérience par les équipes des différentes périodes et des artistes ayant participé au projet, l'ouvrage propose une réflexion plus globale sur les conditions d'émergence des lieux indépendants et collectifs, et leur inscription dans la scène institutionnelle et artistique.