flux RSS (nouvelles parutions)
 



version française / english version
Stuff Matters
Jessica Stockholder [tous les titres]
Mousse [tous les titres] Mousse Publishing (livres) [tous les titres]
Jessica Stockholder Stuff Matters
paru en juillet 2019
édition bilingue (anglais / néerlandais)
20 x 27 cm (broché)
196 pages (ill.)
32.50 €
ISBN : 978-88-6749-378-4
EAN : 9788867493784
en stock
 
Nouvelle monographie, présentant les œuvres les plus récentes de l'artiste américano-canadienne, en dialogue avec les œuvres d'un musée.
Publié à l'occasion de l'exposition éponyme au Centraal Museum, Utrecht, en 2019.
Exposée dans les plus importantes institutions artistiques internationales, Jessica Stockholder (née en 1959 à Seattle, vit et travaille à New Haven) est connue notamment pour ses installations de grand format qui créent des tensions entre picturalité et tridimensionnalité à l'échelle de l'architecture. Ces compositions très structurées assemblant une multitude d'éléments hétéroclites permettent à l'artiste de jouer à la fois sur des contrastes et des harmonies entre couleurs, formes et matériaux.
« La pratique de Jessica Stockholder intègre un grand nombre d'œuvres monumentales qui sont le plus souvent envisagées en fonction du site dans lequel elles sont installées. Elle réalise également des œuvres de taille plus petite, des sculptures, mobiles par définition, qui ne dépendent pas d'un lieu précis, mais entretiennent souvent un lien particulier avec le sol et le mur du lieu d'exposition. Ses œuvres relèvent de l'assemblage et se composent d'éléments hétéroclites, généralement tirés du quotidien comme des meubles, vêtements, tissus, cordes, éléments électroménagers, fruits, peintures... et provoquent souvent un effet de surprise. Détournés de leur fonction et de leur statut habituel, les objets sont utilisés pour leur forme, matière ou couleur. À travers ses compositions, l'artiste expérimente la combinatoire et l'aléatoire. Incluant dans ces réalisations l'utilisation de la peinture, Jessica Stockholder explore les liens entre deux catégories artistiques, deux modes de perception qui sont liées à la sculpture et à la peinture. Les aplats de peinture recouvrent partiellement certains des objets, sans respecter leurs contours, et tendent à lier les divers éléments. Elle s'intéresse au contraste en employant des couleurs souvent très vives qui tranchent avec la couleur de l'objet. Jessica Stockholder joue ainsi sur des tensions entre matière de la couleur et couleur de la matière, abstraction et figuration, planéité de la peinture et tridimensionnalité des objets. » (Marie Linnman et Anne-Laure Zini)