flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Espace(s) n° 12 – Robots, cyborgs & autres compagnons
Espace(s) [tous les numéros]
  Espace(s) Robots, cyborgs & autres compagnons
Textes de Gérard Azoulay, Karin Serres, Didier Petit, Raphaël Dallaporta, Bertrand Rigaux, Sylvie Corroler-Talairach, Nathalie Blanc, Frédérique Martin, Sébastien Rongier, Jocelyn Bonnerave, Virginie Poitrasson, Emmanuel Rabu, Marc Molk, Julien Blaine, Frédéric Dumond, Marie Cosnay, Éric Pessan, Bernard Chambaz, Sylvie Bonnot, Coline Pierré, Mariette Navarro, Thaddée, Karin Serres, Philippe Braz, François Matton, Éric Pistouley, Manuel Candré, Mathias Richard, Boris Crack, Livia Galeazzi, Raphaël Gouisset, Nicolas Grenier, Loïc Daverat, Hortense Gauthier, Éric Vial-Bonacci, Poulpy, Ian Monk.
paru en mars 2016
édition française
17 x 25 cm (broché)
256 pages (ill.)
19.00 €
ISBN : 978-2-85440-031-1
EAN : 9782854400311
en stock
 
Propositions artistiques et littéraires autour de nos doubles artificiels, le cyborg et le robot ; créations autour des mots de la Semaine de la Langue française et de la Francophonie ; les travaux des artistes en résidence hors-les-murs à l'Observatoire de l'Espace…
Comment revisiter la notion du robot ou du cyborg, si bien implantée dans notre inconscient collectif ? Comment dépasser la simple dualité homme-robot, ami-ennemi sans pour autant verser dans la quête du trans-humanisme ? Retrouver l'humain dans l'étude de nos doubles artificiels, passer par la littérature pour éviter l'écueil du réalisme scientifique, mettre de côté la morale pour aller vers l'expression artistique, tel a été le programme de ce douzième numéro de la revue Espace(s). Car ce qui importe avant tout c'est bien l'émergence d'une relation, si étrange soit-elle avec cet autre, ce représentant de l'altérité.
Les auteurs invités à écrire dans la revue ont tenté de répondre, chacun à sa manière, à ces interrogations contemporaines. Toujours au cœur de la ligne éditoriale d'Espace(s), la variété des propositions et la liberté de la création littéraire et plastique apportent la preuve de la richesse du sujet. La rubrique « Protocole » propose cette année une tentative d'épuisement d'une pièce d'archive à travers une conversation entre différents auteurs et plasticiens. Dix auteurs se sont quant à eux emparés des mots de la Semaine de la Langue française et de la Francophonie, redonnant une définition spatiale à ce lexique bien terrestre. De fada à ristrette, c'est une nouvelle lecture, un jeu sur la langue qui est offert au lecteur à travers la découverte de ces textes de création. D'« Invitation » en « Exploration », les compagnons trouvent leur place dans la revue à travers textes et propositions graphiques auxquels répondent les travaux d'artistes en résidence hors-les-murs à l'Observatoire de l'Espace.
Consacrée aux arts visuels, à la littérature, à la poésie, à la musique, à l'architecture, au design, aux arts de la scène et aux humanités, la revue semestrielle Espace(s), fondée en 2004 par le CNES - L'Observatoire de l'espace, entend se situer à l'avant-poste culturel de l'exploration spatiale et représente une démarche engagée sous la forme de « cahier de laboratoire », pour rapprocher univers artistiques, littéraire et scientifique. Une volonté clairement affichée d'élaborer des expériences culturelles et d'en consigner les résultats. Chaque ouvrage est construit autour des dix mots de la Semaine de la langue française auxquels l'Observatoire de l'Espace apporte de nouvelles définitions. Celles-ci font ressortir la part spatiale de ces termes et introduisent un argument narratif propre à susciter l'écriture d'un récit scientifique. Afin de nourrir l'écriture de ces récits, pour chaque définition est associée une iconographie illustrative liée à l'espace. Un dispositif d'écriture est également élaboré afin de retrouver sous une forme contemporaine le récit scientifique et les interrogations qu'il témoigne. Au fil des numéros, les ouvrages s'agrémentent de nouvelles rubriques élargissant le propos à d'autres horizons artistiques. Chaque numéro a son propre thème et de nouveaux écrivains contemporains francophones l'enrichissent chaque année de leurs nouvelles.