flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Ultime Atome
Rosalie Bribes [tous les titres]
Supernova [tous les titres] Livres [tous les titres]
Rosalie Bribes Ultime Atome
Préface de Charlotte Sarrola.
paru en 2015
édition française
14 x 22,5 cm (broché)
7.00 €
ISBN : 978-2-9548180-1-6
EAN : 9782954818016
en stock
 
Première échappée dans le microcosme lyrique de Rosalie Bribes, un recueil de poèmes vibrant d'émotions contrastées, missives de synesthète au hiératisme dissipé.
« Fragments conscients d'une réflexion spontanée, la poésie du présent se révèle en clair obscur d'où sourdent les contemplations du futur. Mélancolie harmonieuse, sève de la Rosalie, exalte, non sans humour, l'absurdité banalisée de nos quotidiens étanches. Lâcher la bride sous forme de prose, dessein salvateur qui dissémine les rayons de l'introspection philosophe. Critiques sous cellophane et divagations libératrices se scandent de convulsions romantiques en une décadence bienfaitrice. Funambule du verbe, alchimiste de la pensée, Rosalie Bribes nous entraine dans son cyclone désenchanté pour que l'enthousiasme s'atteigne, tel un ultimatum, via l'exploration matricielle d'un univers diffus que seul l'œil de la lucidité décèle. »
Extrait de la préface de Charlotte Sarrola.
Electron libre de la poésie contemporaine, Rosalie Bribes partage depuis peu ses écrits avec les « autres » au regard troublant tel qu'elle les imagine dans son deuxième recueil Mammifères. Dès 2015, avec Ultime Atome publié aux éditions Supernova, Rosalie projette son écriture intuitive et continue aujourd'hui d'étirer ses pulsions fécondes semblables à sa destiné. Transfigurer le réel par le prisme de la littérature est une nécessité pour celle qui rêve, mélancolique, d'un ailleurs poétique libéré. Tiraillée entre ses inspirations analytiques, parfois obsessionnelles, qui la rendent multiple, et l'empathie profonde du monde qui l'entoure, Rosalie libère sa prose dans la dissolution de son introspection. Auteure pionnière de la revue Jungle Juice et poétesse indocile, elle nous invite une nouvelle fois à pénétrer dans sa « poésie analphabète » qui s'agence comme une multitude de particules sensibles en révolution.