flux RSS (nouvelles parutions)
 



version française / english version
After Images
Ziad Antar [tous les titres]
Kaph Books [tous les titres]
Ziad Antar After Images
Edité par Manal Khader et Nour Salamé.
Contributions de Hans Ulrich Obrist, Yahya Amqassim, Manal Khader, Yasmina Jraissa, entretien avec Ziad Antar par Hans Ulrich Obrist.
Photographies de Ziad Antar.
paru en mars 2016
édition anglaise
22 cm x 26 cm (relié)
136 pages (54 ill. coul. et 13 ill. n&b) + livret 44 pages édition trilingue (français / anglais / arabe)
35.00 €
ISBN : 978-9953-0-3554-3
EAN : 9789953035543
en stock
 
A travers un périple sur les traces des mythologies fondatrices, Ziad Antar expérimente avec les formes, les couleurs et la lumière captées par une caméra sans objectif. Un effort de destructuration qui remet en cause les fondements mêmes de la photographie (la première publication de Kaph, maison d'édition basée à Beyrouth, spécialisée dans la scène artistique du Moyen-Orient, éditée en collaboration avec Hans Ulrich Obrist).
Ziad Antar débute ce projet en 2010 lorsque, inspiré par les travaux de l'historien libanais Kamal Salibi sur les origines de la Bible, il multiplie les voyages en péninsule arabique, et plus particulièrement dans la région d'Asir.
En 2012, Ziad Antar reçoit en cadeau de sa famille une caméra pour réaliser un projet en Arabie Saoudite. Arrivé à l'aéroport d'Abha, il s'aperçoit que l'objectif a disparu. Il fera donc son sujet avec son appareil tel quel...
After Images n'est ni un documentaire ni une réfléxion sur les théories de Kamal Salibi. Il s'agit plus sûrement d'un regard porté sur la nature du mythe en tant que possible récit historique et de son incapacité à être documenté. Pour ce projet, Zia Antar a collaboré avec l'auteur saoudien Yahya Amqassim qui a écrit une série de poèmes dérivés des mythes fondateurs de la Bible. Les poèmes d'Amqassim cherchent à capturer la nature mouvante des mythes, modifiés selon les lieux et les âges. En livrant sa propre version des mythes ancestraux, Amqassim n'apporte aucune preuve mais propose une vision.
Publié à l'occasion de l'exposition « After Images – Stories from the Mountains of Asir », Beirut Exhibition Center, du 1er au 15 mars 2016.

Ziad Antar (né en 1978 à Saïda, Liban, vit et travaille entre Beyrouth et Paris) est un artiste vidéo et un photographe. Il étudie l'ingénierie agricole à l'Université américaine de Beyrouth avant de se tourner vers la vidéo et les arts grâce à une résidence au Palais de Tokyo à Paris et un post-diplôme de l'Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris.
Son travail fait régulièrement l'objet d'expositions monographiques à travers le monde : Tate Modern (Londres) et Centre d'art contemporain de Meymac en 2008, Beirut Art Center (Liban) et Fondation Pistoletto à Biela (Italie) en 2009, Centre photographique d'Île-de-France (Paris), Witte de With (Rotterdam) et Seoul Museum of Art (Corée) en 2010, Philadelphia Museum of Art (Pennsylvanie, États-Unis) en 2011, Sharjah Art Foundation (Émirats arabes unis) en 2012, Friche la Belle de Mai (Marseille) et La Criée (Rennes) en 2013, musée Nicéphore Niépce (Chalon-sur-Saône) en 2014, Millbank Riverside Walk Gardens (Londres) en 2016... Ses œuvres font partie de plusieurs collections publiques, dont le Centre Pompidou, la Fondation Louis Vuitton à Paris et le British Museum à Londres.
Ziad Antar est Lauréat du prix Future Generation Art Prize 2010, décerné par le Pinchuk Art Centre (Kiev, Ukraine).