flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Chapters I-XXX
Haris Epaminonda [tous les titres]
Humboldt Books [tous les titres]
Haris Epaminonda Chapters I-XXX
Edité par Haris Epaminonda, Mirjam Varadinis, Mirjam Fischer.

Conception graphique : Marco Walser (Elektrosmog).
paru en avril 2014
édition anglaise
23 x 31 cm (coffret)
64 pages + 26 posters dépliants
39.00 €
ISBN : 978-88-908418-5-9
EAN : 9788890841859
en stock
 
Luxueux livre d'artiste (constitué de plusieurs éléments rassemblés dans un coffret) basé sur le film 16 mm éponyme d'Haris Epaminonda : une déconstruction poétique et encyclopédique de l'œuvre la plus accomplie de l'artiste à ce jour qui prolonge la réflexion sur la nature même du cinéma, engagée avec le film.
Tourné en 16 mm à Chypre en 2012, le film Chapters a été présenté dans le cadre de plusieurs expositions : Kunsthaus Zürich, Modern Art Oxford, Point Centre for Contemporary Art, Nicosie (2013) et Fondazione Querini Stampalia, Venise (2014). Elaboré, dans sa structure narrative même, au gré de ces présentations, conçu comme une sorte d'objet sculptural en mouvement, sans forme figée, le film est construit sur une succession de séquences poétiques méticuleusement mises en scène, des « tableaux » inspirés de la peinture de la Renaissance de Fra Angelico, du cinéma arménien de Sergueï Paradjanov, des univers de Dante et de Pasolini, aussi bien que du théâtre japonais Kabuki. L'artiste y développe, au travers des thèmes de l'amour, du désir, de la mort et du rituel, une réflexion sur la nature même du cinéma.
Constitué de plusieurs éléments rassemblés dans un luxueux coffret, le livre est conçu comme une tentative d'archivage encyclopédique du film, compilant sur 26 posters dépliants des centaines d'éléments visuels référencés et annotés, sources d'inspiration, documents (géographiques, historiques, culturels et notamment rituels) et matériaux utilisés dans le film, aux côtés des photogrammes du film présentés sur 64 pages reliées. Un document qui constitue une « cartographie mémorielle » d'où émergent des associations nouvelles entre image et sujet, source et information, signification et abstraction.
Haris Epaminonda (née en 1980 à Nicosie, Chypre, vit et travaille à Berlin) recourt à la vidéo et au film, au collage, à la photographie et à des matériaux prééxistants (pages de livres ou de magazines, vieilles photographies de voyage, objets ethnographiques, programmes de télévision oubliés, etc.), manipulés, détournés et réagencés, pour construire des récits non linéaires, mystérieux et polysémiques d'où naissent des images aux limites de l'abstraction et qui, bien qu'issues d'un passé lointain, appartiennent radicalement au temps présent.
Le travail d'Haris Epaminonda a fait l'objet de nombreuses expositions monographiques dans des institutions internationales : Museum of Modern Art, New York (2011) ; Schirn Kunsthalle, Franckfort (2011) ; Tate Modern, Londres (2010) ; Malmö Konsthall (2009). Co-représentante de Chypre à la Biennale de Venise en 2007, elle a notamment participé à dOCUMENTA (13), Kassel (2012), à la seconde Biennale d'Athènes (2009) et à la 5e Biennale de Berlin (2008).

Voir aussi : Daniel Gustav Cramer & Haris Epaminonda.