flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Joana Hadjithomas & Khalil Joreige [tous les titres]
JRP|Editions [tous les titres] Monographies de référence [tous les titres]
 Joana Hadjithomas & Khalil Joreige <!---->
Edité par Clément Dirié et Michèle Thériault.
Textes de Dominique Abensour, Etel Adnan, Suzanne Cotter, Jean-Michel Frodon, Rabih Mroué, Jacques Rancière, Michèle Thériault, Jalal Toufic, Anton Vidokle.

Publié avec la Galerie Leonard & Bina Ellen, Université Concordia.
paru en juin 2013
édition française
23,7 x 28,6 cm (broché, sous jaquette)
160 pages (283 ill. coul. et 45 ill. n&b)
40.00 €
ISBN : 978-3-03764-294-8
EAN : 9783037642948
en stock
 
Monographie de référence sur le travail du couple de cinéastes, photographes et plasticiens franco-libanais.
Cette monographie, abondamment illustrée, est le premier ouvrage de référence sur l'œuvre de Joana Hadjithomas & Khalil Joreige, documentant leur cartographie psycho-géographique de Beyrouth dans les années 1990, les corpus Wonder Beirut ou Khiam des années 2000 comme leurs œuvres récentes. Un long essai de Suzanne Cotter, directrice de la Fondation Serralves (Porto), rend compte de l'ensemble de leur pratique ; un essai du critique de cinéma Jean-Michel Frodon s'intéresse à leur manière singulière de faire du cinéma ; enfin, une conversation plurielle avec des compagnons de route et des penseurs du contemporain (Dominique Abensour, Etel Adnan, Rabih Mroué, Jacques Rancièreichèle Thériault, Anton Vidokle) offre un panorama des multiples enjeux soulevés par leurs œuvres et leur réflexion. Une chronologie complète (1969-2013) et un descriptif des œuvres complète l'ouvrage.
Depuis le milieu des années 1990, Joana Hadjithomas & Khalil Joreige (nés en 1969, vivent et travaillent à Beyrouth, Liban, et Paris) élaborent une œuvre riche et multiforme qui embrasse les champs de la photographie, des arts plastiques, du cinéma de fiction et du documentaire. En 2008, ils ont présenté au Festival de Cannes Je veux voir, un long‐métrage de fiction avec Catherine Deneuve et Rabih Mroué ; en mai 2013, ils ont sorti le film documentaire The Lebanese Rocket Society : l'étrange histoire de l'aventure spatiale libanaise.
Leur approche multiple de la création donne naissance à une esthétique singulière où les questions du visible et du caché, des relations entre la fiction et la réalité tiennent une place primordiale. Le processus d'enquête et de mise au jour, les représentation de données historiques, culturelles et politiques sont au cœur de leur démarche. Ils expliquent : « Tout notre travail se fonde à la frontière d'un réel où se pose continuellement la question du territoire, de sa délimitation (celui de l'art, celui de la vie personnelle), la question du corps social et du corps individuel dans une société communautaire, dans un temps où il est de plus en plus difficile de se poser en individu vecteur de la pensée et de la possible opposition, de dire “je”, de dire “je suis cet être‐là avec ses contradictions ; je suis là et, plus encore qu'un individu, je suis un sujet politique singulier”. »
Joana Hadjithomas et Khalil Joreige ont été lauréats du Prix Marcel Duchamp 2017.