flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
La traversée des sentiments – Un cadre pour l’histoire des émotions (1700-1850)
William M. Reddy [tous les titres]
Les presses du réel – domaine Histoire de l'art [tous les titres] – collection Œuvres en sociétés [tous les titres]
William M. Reddy La traversée des sentiments Un cadre pour l’histoire des émotions (1700-1850)
Traduit de l'anglais (américain) par Sophie Renaut (titre original : The Navigation of Feeling – A Framework for the History of Emotions, Cambridge University Press, New York, 2001).

Publié avec la collaboration de Laurence Bertrand Dorléac – Centre d'Histoire de Sciences Po.
2019 (parution prévue au 2e trimestre)
édition française
17 x 24 cm (broché)
544 pages
28.00 €
ISBN : 978-2-84066-660-8
EAN : 9782840666608
à paraître
 
À partir d'une lecture critique de la recherche sur les émotions en psychologie et en anthropologie, William Reddy propose une approche des émotions qui évite à la fois le réductionnisme des conceptions des psychologiques et l'image figée, en dehors du temps, de l'interprétation culturelle.
Les documents historiques montrent sans la moindre ambiguïté que l'expression affective peut explorer et transformer les émotions, en fonction du choix des expressions pour les « représenter ». De ce fait, il découle que les groupes humains, des plus petites communautés aux plus grands États, peuvent et doivent chercher à gérer le vocabulaire, les expressions idiomatiques, tout le style adopté par les individus pour exprimer leurs émotions. La coopération nécessite de partager un style émotionnel ; sinon, la communication devient obscure, incertaine, voire impossible. Les émotifs (terme que l'auteur propose pour désigner ces expressions qui sondent et transforment les affects) revêtent évidemment une importance politique primordiale. Dans une seconde partie de cette étude, Reddy applique cette théorie à un tournant de l'histoire française. Peu d'épisodes historiques illustrent mieux que la Révolution française la manière dont les changements de style émotionnel peuvent accompagner et même canaliser le cours de l'histoire. De la sensibilité des Lumières, à la vertu républicaine, au romantisme du début du XIXe siècle, les femmes et les hommes français ont cherché de nouvelles façons de s'exprimer, de découvrir et de gérer l'émotion, avec des répercussions sans précédent sur le monde réel de la politique et de la vie sociale.

« Brillant et merveilleux : il s'agit d'un ouvrage d'une profonde érudition qui deviendra un élément central de l'intérêt croissant que suscite l'interdisciplinarité dans l'émotion. Reddy jette un pont entre la psychologie, l'anthropologie et l'histoire pour explorer l'idée fascinante selon laquelle l'émotion est le processus qui gère les préoccupations les plus intimes avec l'humanité. »
Keith Oatley, Université de Toronto
William M. Reddy est professeur émerite de l'histoire à Duke University, membre de l'American Academy of Arts and Sciences, et auteur de plusieurs ouvrages sur l'histoire des émotions, dont The Invisible Code: Honor and Sentiment in Postrevolutionary France (1997) et The Making of Romantic Love: Longing and Sexuality in Europe, South Asia, and Japan, 900-1200 CE (2012).