flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Some/things n° 06 – The Dark Labyrinth
divers [tous les numéros]
  Some/things The Dark Labyrinth
paru en février 2013
édition anglaise
33 x 33 cm (coffret)
408 pages (ill. coul.)
120.00 €
en stock
(derniers exemplaires
disponibles !)
 
Le 6e numéro de la revue ultra-luxueuse sous coffret, entre architecture, photographie, design, ingénierie et mode, sur le thème du futur, avec Mick Rock, Etienne Russo, Syd Mead, Claude Parent, Mas Yendo, Ricardo Bofill, Ferran Adrià, Aitor Ortiz, Geert Goiris, Etienne-Louis Boullée, Carlo Scarpa...
Le 6e numéro de Some/things Magazine explore le futur à travers le regard de visionnaires tant passés que contemporains, tout particulièrement dans les domaines de la technologie, du design industriel, de l'ingénierie et de l'architecture. Ce numéro rassemble ainsi un contenu inédit dans le cadre d'une publication d'art, comprenant des entretiens personnels et approfondis ainsi que des images exclusives.
Au sommaire : les scènes déstructurées du photographe espagnol Aitor Ortiz ; un entretien exclusif et des travaux inédits de l'artiste australien Bill Henson ; une interprétation artistique par Charlotte Ballestreros du travail de Carlo Scarpa, l'un des architectes les plus importants du XXe siècle, dont les créations s'inspirent de l'architecture japonaise et de la tradition vénitienne ; un article sur la « cité imaginaire » de Claude Parent, un point sur ses recherches actuelles, des dessins et croquis inédits ainsi qu'un entretien approfondi avec l'architecte ; le projet « Spacecraft » de Dustin Edward Arnold et Nicholas Alan Cope (conçu exclusivement pour ce numéro), qui réinvente le langage de la science-fiction par la création de vaisseaux issus d'autres mondes qui se muent en paysages, avec une esthétique et une conception d'une échelle rare ; un long entretien avec El Bulli, considéré comme l'inventeur de la cuisine moléculaire ; des croquis de l'architecte visionnaire et théoricien Étienne-Louis Boullée, accompagnés d'extraits de Architecture, essai sur l'art ; un reportage sur les événements et défilés de mode produits à Paris, Milan et New York ainsi qu'un entretien exclusif révélant les influences d'Étienne Russo au-delà du monde de la mode ; un article réalisé en collaboration avec le musée Galileo qui offre une représentation unique d'instruments scientifiques vieux de plusieurs siècles dans un contexte moderne ; les images d'architecture utopiste de l'artiste photographe belge Geert Goiris, prises dans des églises d'après-guerre en Allemagne, en France et en Suisse, partie intégrante d'une collaboration exclusive de l'artiste pour Some/things ;un regard sur Givaudan, la plus grande fabrique de parfums au monde ; une série d'images réalisée par Hideaki Uchiyama dans le métro japonais ; une section consacrée à Intel, réalisée en collaboration avec l'équipe recherche et développement de la firme, qui explore l'histoire et le futur du microprocesseur ; des dessins et textes inédits de l'architecte et designer japonais expérimental Mas Yendo ; les photographies de Mick Rock qui constituent un récit effréné et provocateur du Glam Rock des années 1970 ; une rencontre avec l'architecte espagnol Ricardo Bofill et son cabinet Taller de Arquitectura, notamment connu pour avoir introduit l'architecture nomade saharienne dans le design contemporain ; les « Future Machines » de Syd Mead, designer de renom qui commença sa carrière dans l'industrie et dans le design automobile avant de révolutionner l'esthétique de la science-fiction avec « Tron » et « Blade Runner » ; un regard créatif sur le processus de production de l'Aston Martin One-77 ; un éditorial intimiste qui met en scène le mannequin Bradley Soileau...
Exemplaires numérotés à la main de 1 à 3000.

Some/things Magazine est une publication basée à Paris, sous la forme d'un luxueux livre utilisant des papiers recyclés de première qualité, une technique d'impression haut de gamme et des méthodes de production respectueuses de l'environnement. Publié pour la première fois en 2009, chaque numéro s'inscrit dans un nouveau thème conceptuel, donnant ainsi libre court à l'inspiration de ses contributeurs. Plutôt que de la publicité conventionnelle, Some/things privilégie un contenu éditorial commissionné, ne différant pas du contenu artistique.
Favorisant les partenariats et projets à long terme, l'équipe éditoriale se voit ainsi accorder un accès privilégié dans l'univers des personnalités et des marques collaborant avec le numéro, travaillant avec des artistes de renom et des figures visionnaires du monde des arts, du design, de la technologie, de l'architecture, du cinéma, de la musique, de la mode, de la cuisine et des sciences.
Some/things Magazine est actuellement disponible dans une trentaine de pays à travers le monde et au sein des plus prestigieuses boutiques, concept stores, galeries et musées.

Voir aussi Some/things n° 05 – She Has No Strings Apollo.