flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
A Matter of Life and Death and Singing
Jimmie Durham [tous les titres]
JRP|Editions [tous les titres] Monographies [tous les titres]
Jimmie Durham A Matter of Life and Death and Singing
Edité par Anders Kreuger.
Textes de Guy Brett, Bart De Baere, Jimmie Durham, Anders Kreuger, Richard William Hill.
paru en juillet 2012
édition anglaise
24 x 31 cm (broché)
160 pages (160 ill. coul. et 54 ill. n&b)
ISBN : 978-3-03764-289-4
EAN : 9783037642894
épuisé
 
Luxueuse monographie rétrospective abondamment illustrée, couvrant toutes les périodes créatives de l'artiste / écrivain amérindien, avec des essais inédits et des textes de Durham lui-même.
Ce livre constitue un tour d'horizon de la longue carrière artistique de Jimmie Durham. Les nombreuses photographies d'œuvres de Durham sont réunies autour de différents concepts et idées qui émergent dans son travail  : les pièces produites à partir de crânes d'animaux, par exemple, dans « Animal skulls and other figures », les autoportraits et les vidéos de performances dans « Self-portraits. Performance. Surveillance », la série de poteaux qu'il a réalisée pour marquer différents coins du monde et les œuvres liées à l'Europe dans « The center of the world. Eurasia », les œuvres opposées à l'architecture dans « Against architecture. Against belief », les œuvres en pierre dans « Stone as stone » et « Stone as tool », les œuvres dans lesquelles il a utilisé toutes sortes de matériaux comme des tuyaux de plomberie dans « Plumbing and other objects »...
Cette publication contient en outre trois textes qui cadrent l'œuvre de Jimmie Durham : l'artiste en personne esquisse son mode opératoire à l'aide d'une sorte d'esquisse de journal de bord de différents projets ; Guy Brett traite de la sagacité et de l'humour des ses pièces ; Richard William Hill s'intéresse à la contestation de l'architecture de Durham. Bart De Baere et Anders Kreuger signent l'introduction.
Publié à l'occasion de l'exposition éponyme au MuHKA, Anvers, en 2012.
Jimmie Durham (né en 1940 en Arkansas, vit et travaille en Europe depuis 1994) est l'un des artistes contemporains les plus influents, ainsi qu'un éminent essayiste et poète. Son art et sa pensée sont d'une importance cruciale pour de multiples artistes, commissaires d'expositions et théoriciens, notamment de la jeune génération. Durham est l'un des très rares artistes contemporains à également avoir une pratique de l'œuvre politique. Dans les années 1970, il fut l'un des leaders du Mouvement Amérindien et plus tard un représentant du Conseil international des Traités indiens aux Nations Unies.
Durham fait usage de tous les éléments de ce que l'on qualifie aujourd'hui d'art plastique : objet, image, mot, action. Les images et les mots peuvent être cloués ou collés sur des objets, qui peuvent être fabriqués « en direct » sous les yeux d'un auditoire. Ce processus peut aussi être filmé en vidéo. Son œuvre relève de la « sculpture » au sens le plus large du terme : une apparition matérielle dans l'espace. Les matériaux vont du bois à la pierre et de l'os aux tubes en plastique ou des textes imprimés. Durham utilise aussi le dessin, la peinture et la vidéo. Il crée ses propres musées, parfois en collaboration avec sa partenaire, l'artiste Maria Thereza Alves.