flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Guillaume Leblon [tous les titres]
Centres d'art, musées, galeries & varia [tous les titres]
Guillaume Leblon <!---->
Textes de Eva González-Sancho, Marianne Lanavère.

Publié par le Frac Bourgogne.
paru en 2004
édition bilingue (français / anglais)
19,2 x 24 cm (broché, couv. à rabats)
80 pages (ill. coul.)
12.00 € 8.00 €
(offre spéciale)
ISBN : 978-2-913994-13-3
EAN : 9782913994133
en stock
 
Monographie conçue par l'artiste français, documentant une exposition, des installations antérieures et les travaux vidéo de Leblon.
Guillaume Leblon fait partie de ces artistes, écrit Marianne Lanavère, qui « préfèrent à nouveau se référer à l’abstraction picturale, l’architecture moderne, la sculpture américaine des années soixante, l’art conceptuel, le process art, le cinéma structuraliste […] pour développer des approches qui bien que formellement éloignées, proviennent d’une même conception : l’œuvre d’art comme indice, si ténu soit-il, susceptible d’évoquer à lui seul tout un faisceau de références, une construction, une histoire, un univers. »
Dans chacune de ses expositions, Guillaume Leblon confronte des œuvres (sculpture, installation, films, photographies) comme autant d’indices pour créer une situation qui oscille entre réalité et fiction, sans que ni l’une ni l’autre ne puissent être distinguées.
Azimut, titre de l’exposition, évoque la manière de se positionner par rapport à l’horizon : l’artiste choisit de faire cohabiter des échelles différentes contribuant à l’immersion du spectateur dans un tissu complexe de liens narratifs et de lignes de fuites.
Cette monographie, dont le graphisme a été conçu par l’artiste, articule finement des vues de l’exposition au Frac Bourgogne avec un ensemble de pièces et de projets antérieurs. Le texte de Marianne Lanavère est une introduction générale au travail de l’artiste. Celui d’Eva González-Sancho s’attarde plus particulièrement sur sa production filmique.
Guillaume Leblon (né en 1971) réalise des films, des installations et des objets qui transforment la fonction et la perception de l'espace. Il appartient à une génération pour laquelle l'art n'est plus un lieu de représentation du monde ni de sa connaissance mais un lieu d'extension possible du réel.
Formé à l'Ecole des Beaux-Arts de Lyon jusqu'en 1997, il a poursuivi ses recherches à la Rijksakademie d'Amsterdam et a exposé régulièrement en Europe.