flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Han Mook & Lee Ungno
 
Lee Ungno (1904-1989) est un peintre moderniste coréen. Un séjour en prison de 1967 à 1969 en Corée sous l'accusation fallacieuse d'espionnage au profit de la Corée du Nord le laissera très affecté. Il fait un premier séjour à Paris en 1957 où il s'y établit définitivement en 1959 et y décède en 1989. Lee Ungno est le prototype de l'artiste « transmoderniste » conservant ses traditions orientales au service d'une réflexion moderne et métisse au contact de l'art le plus international de son temps, comme le montrera sa collaboration avec la galerie Fachetti à Paris qui exposait les expressionnistes abstraits.

Né à Séoul, Han Mook (1914-2016) vivait et travaillait à Paris depuis 1961. Suite à la mission Apollo sur la Lune en 1969, il fut si choqué que tout son travail fut de plonger dans l'espace cosmique et stellaire. Menant des années 1970 à 1990 une abstraction éblouissante et totalement originale, il connut une trajectoire indépendante et isolée. C'était un outsider par sa grande liberté et sa légèreté qui a su utiliser un vocabulaire emprunté à l'abstraction internationale, tout en mêlant cette dernière à des couleurs vives et des motifs courbés et discontinus.
 

 
2016
Les presses du réel – Art contemporain
Ce catalogue monographique s'attache à retracer la période parisienne de deux peintres modernistes coréens, Lee Ungno et Han Mook. La mise en regard des œuvres suggère la diversité des genres mais également la proximité des vécus historique et culturel, et propose un témoignage à deux voix sur le dialogue culturel d'un artiste étranger avec son pays d'accueil.