english version / version française
Mouvement #83
Mouvement [see all issues]
order
print send a link
back to description
 
table of contents
 
Portraits
Théo Mercier, des salons au sous-sol
La jeune coqueluche de l'art contemporain cosigne avec François Chaignaud son deuxième projet théâtral, Radio Vinci Park. Un mythe post-industriel qui sent l'huile de moteur.
Le coup de baguette de Malika Djardi
Avec Horion, sa nouvelle création, la chorégraphe invente un univers percutant où se révèle toute une constellation mythologique.
L'amour vache de Markus Öhrn
Metteur en scène et plasticien, Markus Öhrn ne cesse de saccager le cadre théâtral et notre sens de la morale.

Enquête : le marché de l'art en ligne
Vendre de l'art commeune paire de baskets
Acquérir une œuvre originale sans bouger de son canapé, sans grande fortune et sans connaissance artistique : c'est la promesse des start-up qui vendent de l'art sur la Toile.
« La France n'a rien compris au soft power des marchés de l'art »
Thierry Ehrmann, fondateur d'Artprice, revient sur le crash des acteurs traditionnels du marché de l'art dans le virage numérique.

Entretien
Apichatpong Weerasethakul
Discussion avec le cinéaste et plasticien qui présentera en mai Fever Room, sa première performance théâtrale

Reportage
Salut c'est pas cool
Des bas-fonds d'Amiens jusqu'aux bouges strasbourgeois, tout un inframonde musical converge autour d'une idée : ébranler le conformisme. Portrait de trois fers de lance du post-punk hexagonal.

Analyse
Le centre inconnu
En Asie centrale, les artistes vivent en marge de la société et doivent constamment inventer de nouvelles stratégies pour faire exister leur travail. Tour d'horizon.
L'événement du nu
Les menaces redoublent à l'encontre de la représentation de la nudité sur scène
Des planches et du gazon
Que se cache-t-il derrière la célébration des icônes du football en artistes modernes ?

Dossier : contournements iraniens
Entretien avec Barbad Golshiri
Ecrivain, essayiste, photographe et plasticien, Barbad Golshiri œuvre sur la mort en Iran et au-delà. « La mort doit vivre dans toutes les vanités », nous dit-il.
Entretien avec Amir Reza Koohestani
Depuis Dance on Glasses (2001), l'auteur-metteur en scène n'a cessé de peindre les ombres de la société iranienne au travers d'une dizaine de pièces d'une renversante modernité.

Expositions
Portfolio
Photographies de Daniel Stier et œuvres d'Ana Vega
Poèmes de Baruch et Virginia